PIC LENINE - 7134m

Du 31 juillet au 22 août 1995


Le pic Lenine est un des sommets les plus élevés du Pamir.
Sa voie normale ne présente pas de difficulté technique importante.

 

Le camp de base est situé à 3750m d'altitude, à Atchik Tash. Autrefois plein à craquer en haute saison, il est aujourd'hui (en 1995) déserté par les grimpeurs étrangers. Espérons que la reprise économique bénéficie un jour à la gestion de ce camp et qu'il retrouve son brillant d'entant.

Vue sur le massif du PAMIR

 

 

Il faut de la patience dans les pays de l'ex URSS. Les pannes sont nombreuses, le carburant est rare et cher. On est à la merci de toute sorte de dysfonctionnement et d'imprévus, y compris le racket à certains postes de contrôle (C'était en 1995, j'espère que ça s'est amélioré depuis).

 

La montée au camp I (4200 m) présente la particularité de passer par un col (le col des Voyageurs) à 4200m. Ca monte puis ça redescent. Ce tronçon est particulièrement mal vécu lorsqu'on revient du Camp I vers le camp de base puisqu'il faut remonter faire ce col alors qu'on est "à la descente" et que l'on est généralement très chargé ... et très fatigué.

(Eté 2006 : depuis il y a eu du changement, le camp 1 est devenu un "camp de base avancé" et il parait qu'il y a des chevaux pour faire le portage des bagages)

 

Ici nous sommes en route vers le Camp II 5200m. La vue plonge vers le glacier sur la moraine duquel se trouve le Camp I. Attention aux crevasses ! Encordement très conseillé.

 

Ci-contre le col des Hollandais au pied duquel se trouve le camp 2. Ce dernier est assez mal situé car menacé par les chutes de pierres. Il a été déplacé car avant il était menacé par les avalanches.

 

Le camp 3 se trouve à 6000m, au col qui sépare
le Rasdelnje de l'arête Est du Pic Lenine.

 

La montée du camp 3 au sommet est sans grande difficulté technique. Nous l'avons faite sans corde et en bâtons de ski. Un piolet peut toutefois s'avérer utile car certains passages sont très soufflés et verglacés, ce qui en cas de chute peut être fatal.

 

Le sommet lui-même est difficile à localiser s'il n'y a pas de traces. Il est quelque part sur la zone sommitale très plate (voir la ligne de crête sur la photo) qui fait des centaines de m² et où se succèdent une multitude de monticules dont on ne voit pas d'emblée lequel est le plus haut.
Le 12 août 1995 je me trouve donc sur mon 3ème 7000 à proximité du sommet mais sans l'avoir atteint réellement. Il parait qu'il y a une plaque en l'honneur de Lenine apposée sur le sommet. Je n'ai pas vu la plaque donc je n'ai pas été au sommet, snif....

Mais j'ai compris par la suite, en écoutant les récits d'autres montagnards qui prétendent avoir fait ce sommet, que la plupart d'entre eux s'est arrêté bien avant. D'ailleurs le jour où j'ai été là-haut, j'ai bien vu que les traces des Russes et des Italiens qui étaient montés la veille s'arrêtaient en pleine pente. Ils étaient à peine à 7000m alors que le sommet fait 7134m. Ca ne les a pas empêché de claironner qu'ils ont fait le sommet !

 

Dans la descente vers 6800m

 

On est ici au pays des Kirghises que vous reconnaîtrez sans peine à leur jolis chapeaux. Ils sont établis autour du camp de base pour l'été et vivent dans un dénuement qui donne à réfléchir.

Comme toutes les montagnes, le Pic Lenine a son cortège de catastrophes.

Pour le cinquantenaire de la mort de Lenine en 1974 de nombreuses expéditions internationales se lancent dans l'ascension. Parmis elles se trouve une expédition féminine qui paya un lourd tribut puisque 8 femmes périrent dans la tempête à proximité du sommet. Voici la tombe où reposent leurs corps redescendus par le mari de l'une d'entre elle, Elvira Shatayev qui fut aussi leur chef d'expédition.
   
Le vendredi 13 juillet 1990 une avalanche gigantesque s'abatit sur le Camp II et provoqua la mort de 43 personnes. C'est la catastrophe la plus grave de l'histoire de l'alpinisme à ce jour.

 

Voilà, c'est fini .... il faut repartir.

Mais beaucoup d'autres expés vous attendent sur la page Index

Merci de votre visite et bon voyage !

 

Accueil Pic Lenine

Accueil général