ISLANDE - Mars 2002

Traversée Akureyri - Landmannalaugar

Retour à la page Islande

Cette page est plus particulièrement destinée à ceux et celles qui désirent organiser eux-même cette traversée.

Bienvenus sur ces pages, chers visiteurs ! Si vous êtes là c'est peut-être que vous envisagez de faire cette traversée et que vous êtes à la pêche aux renseignements ?

Le premier obstacle auquel nous nous sommes heurtées, c'est qu'on ne trouve aucune carte avec le tracé hivernal de ce trajet. Nous avons épluché Internet mais sans résultat. Nous avons constaté par la même occasion que cette traversée était rarement faite en hiver, rarement sans guide, et encore plus rarement (jamais ?) par deux femmes. C'est pourquoi nous nous sommes heurtées à quelques réactions sceptiques lors de notre quête.

 

Un certain nombre de questions est à résoudre :

- Nos bagages dépasseront largement les 20kg par personne; comment acheminer en avion le surplus de poids sans payer les yeux de la tête ?

- Comment faire les multiples déplacements nécessaires avant d'être sur la neige (transfert aéroport-lieu d'hébergement, lieu d'hébergement-station de bus, transfert Reykjavik-Akureyri puis lieu d'hébergement, transfert Akureyri-point de départ, transfert lieu d'arrivée-retour Reykjavik, etc) ? Avec un sac à dos vous pouvez aller à pied de votre hôtel à la station de bus ou à la gare. Avec une pulka vous n'allez nulle part sans véhicule ! Etant donné le coût du moindre service en Islande (et dans les pays nordiques en général) l'addition est vite très salée !

- Où peut-on trouver du carburant pour son réchaud, étant donné qu'on n'a pas le droit de le transporter en avion. (Réponse : nous avons acheté 6 litres de white gas chez Nanoq, un des plus grands magasins de sport de Reykjavik, dans la galerie marchande de Kringlan)

- Il y a des refuges sur le parcours, mais sont-ils ouverts en hiver, et quel est leur prix (nous n'avons pas l'intention de squater sans payer) ?

- Quels sont les moyens d'appeler du secours en cas de besoin. Peut-on interrompre la traversée ou modifier son itinéraire ? Bref, quelles sont les alternatives les moins ridicules en cas de "sauve qui peut" général !
Le fait de partir à deux sur des treks comme celui-ci doit inciter à se poser les bonnes questions AVANT de partir et non PENDANT. Etre seulement à deux (où seul) augmente la difficulté en cas de pépin. A trois ce serait mieux, l'idéal étant d'être au moins quatre. Mais bon, nous ne sommes que deux et il faut mettre le maximum de sécurité de notre côté. Ayant bon nombre d'expéditions derrière nous, nous avons déjà eu à faire à toute sorte de situations et tâchons d'en tirer les leçons en ne laissant rien au hasard.

Nous avons passé au crible nos catalogues de voyagistes et c'est GNGL (Grand Nord Grand Large - organisme français spécialisé dans le voyage polaire) qui obtient nos suffrages. Il propose des prestations à la carte et a de bonnes relations avec les prestataires locaux. Nous prenons plusieurs forfaits comprenant les choses suivantes :

- Deux vols AR Paris-Keflavik dont un aller avec 20kg de supplément bagages inclus (à des prix défiant toute concurrence).

- Le transfert Keflavik-Reykjavik en voiture et Reykjavik-Akureyri en bus régulier.

- L'hébergement à Reykjavik (1 nuit) et à Akureyri(1 nuit) en auberge de jeunesse.

- Le transfert en 4x4 de Akureyri jusqu'au point de départ qui dépend de l'enneigement.

- Les cartes aux 1:50 000, une dizaine en tout.

- Un rendez-vous avec un guide islandais parlant français qui nous donne le descriptif détaillé du chemin et des points GPS utiles. (Nous avons eu à faire au guide Einar Torfi qui nous a donné tous les renseignements et nous a indiqué avec une précision magistrale un chemin que nous avons suivi à la lettre. Nous avons trouvé après-coup que son tracé était le meilleur possible et dénotait de sa parfaite connaissance du terrain).

- Un forfait de 7 nuits en refuge, ce qui nous donne accès à tous les refuges du parcours, y compris les refuges privés. Il est important de noter qu'en Islande certains refuges sont fermés à clé et qu'il faut s'en préoccuper AVANT de partir. Il n'y a pas de "refuge d'hiver" comme dans les Alpes.

- La location d'un téléphone portable qui marche sur tout le territoire, y compris dans les hauteurs totalement inhabitées en hiver.

 

En résumé si vous n'avez jamais été en Islande mieux vaut passer par l'information des guides islandais, sinon .... :

...la première bêtise que vous risquez de faire c'est de suivre la route F821 qui monte de Akureyri vers le Sprengisandur. Ce choix-là est inutilement périlleux, avec un risque d'avallanche et un dévers plus que casse-gueule avec une pulka bien chargée. Seul quelqu'un qui a déjà fait le parcours peut vous dire où est le meilleur passage. Je veux dire par là qu'un guide (professionnel) français qui n'a connu que les Alpes ne saura pas plus que vous où est le bon chemin s'il ne s'est pas renseigné avant.

Ensuite vous tomberez des nues en constatant qu'un refuge vers lequel vous avez marché pendant toute la journée peut être fermé.

Et vous risquez aussi d'être tout petit dans vos chaussons quand vous aurez à monter votre tente par grand vent au milieu du Spengisandur par exemple, quand c'est bien soufflé et qu'il n'y a pas beaucoup de neige pour enfoncer les skis.

Enfin, il va sans dire qu'il faut savoir parfaitement s'orienter, par tous les temps, y compris avec des cartes qui ne sont pas un modèle de précision. (Si vous pensez que par brouillard on ne peut pas progresser, c'est mauvais signe !)

J'ai oublié de préciser : débutants s'abstenir ! Si vous débutez, partez au moins une fois avec un groupe organisé (pour apprendre) avant de vous lancer sur la traversée de l'lslande en hiver à votre compte. Je déconseillerais aussi le solo... à moins que vous ne vous appeliez Borge Ousland ou Laurence de la Ferrière !

 


Nous avons logé dans les hébergements suivants, parmis les moins chers:

Auberge de jeunesse à Reykjavik :
Reykjavik City Hostel - Sundlaugavegur 34 - Reykjavik - 105 - Iceland
Tel: 354-5538110
Fax: 354-5889201
reykjavik@hostel.is

Auberge de jeunesse à Akureyri :
Hostel Akureyri - Stórholt 1 - Akureyri - 603 - Iceland
Tel: 354-4623657 / 8944299
Fax: 354-4612549
akureyri@hostel.is

Site interessant avec des infos pratiques sur l'Islande :
http://www.icetourist.is/

Le site des GUIDES islandais :
http://www.mountainguide.is

Le site (en allemand) de Dieter GRASER, grand connaisseur de l'Islande à pied, pourra vous donner de précieux renseignements:
http://www.isafold.de Vous pouvez aussi lui écrire en français ou en anglais.

Nous avons utilisé le matériel suivant :

Pulka FJELLPULKEN (Fabriqué en Norvège) Chaussures et fixations Salomon Ski Fischer Crown E99  

Pulka : Fjellpulken (longueur 144 cm, volume 285 litres, poids 5 kg, en fibre de verre renforcée polyester) achetée en France chez "EXPE" 38680 Pont-en-Royans
Skis de fond à carres et écailles : Fischer Crown E99
Peaux de phoques
Chaussures : Salomon Greenland
Fixations : Salomon Back Country
Tente : Noth Face "Mountain 25"
Réchaud à essence : MSR Whisper lite

Retour à la page Islande