LAPONIE FINLANDAISE - Mars 2005

Lac Inari

-

Panneau indicateur sur le lac Inari gelé

Le lendemain nous prenons le skibus (gratuit) de Kiilopää à Saariselkä, ensuite un bus de ligne de Saariselkä à Ivalo puis Inari. Nous accedons aussitôt sur le lac Inari qui est profondément gelé à cette époque et sert de route aux motoneiges. Il y a même des panneaux routiers aux intersections de pistes sur la glace.

Nous passons les deux jours suivant sur le lac et faisons le parcours INARI - PARTAKKO d'où l'on peut reprendre le bus pour revenir à Ivalo.

Le premier jour nous faisons une quinzaine de kilomètres, et visitons l'ïle Ukonkivi lieu sacré des anciens Samés. Contrairement aux centaines d'autres îles du lac Inari plutôt plates, celle-ci est remarquable par son profil abrupt. Un escalier en bois monte jusqu'au sommet qui fait trente mètres d'altitude et d'où l'on a un beau point de vue sur le lac.

-

L'île UKONKIVI, montagne sacrée des Samés - Lac INARI

Notre camp sur une île du lac Inari

-

-Notre feu de camp sur le lac Inari

-

Le deuxième jour le vent est dans la bonne direction et nous faisons une tentative avec la voile. Nous n'en avons qu'une pour deux mais la force du vent est idéale pour tirer deux personnes et deux pulka avec une seule voile de 6m2. A notre grande satisfaction nous faisons trente kilomètres en quelques heures et arrivons à Partakko avec une journée d'avance sur notre programme initial !

Nous gagnons encore une autre journée grâce à des Finlandais fort serviables qui, lorsque nous leur demandons où se trouve la station de bus, nous proposent de nous ramener à Ivalo en voiture aujourd'hui-même. Ici ils ont tous des grandes voitures et nos pulka tiennent sans problème dans le coffre.

_________________

Je "conduis" l'attelage, avec une voile Nasawing de 6m carrés. Les photos ci-dessous ont été prises par ma passagère accrochée derrière ma pulka avec une cordelette. Je lui dis bravo car avoir dans une main la cordelette de traction, dans l'autre un appareil photo, tout en glissant sur des skis de fond avec une pulka derrière soi, c'est un exploit !

--

-

 

-

 

_________________

FIN